À propos d’Esmeralda M.A. Thornhill

Esmeralda M.A. Thornhill est avocate, linguiste et pédagogue de formation. Écrivaine, conférencière, enseignante universitaire et agente d’éducation chevronnée en droits de la personne, elle est aussi agent de transformation / changement social par conviction.

De 1996 à 2016, Esmeralda M.A. Thornhill a enseigné le droit à la Schulich School of Law de lUniversité Dalhousie en Nouvelle-Écosse, au Canada. De 1996 à 2002, elle fut la première titulaire de la James Robinson Johnston Endowed Chair in Black Canadian Studies, une initiative nationale sans précédent « mise en place pour intégrer à la vie académique la culture, la réalité, la perspective et les préoccupations du peuple noir. »

Dr. Esmeralda M.A. Thornhill
Dr. Esmeralda M.A. Thornhill

Membre des barreaux du Québec (1987) et de la Nouvelle-Écosse (1998), en 2006-2007, Esmeralda M.A. Thornhill fut Canada-US Fulbright Visiting Scholar de l’Université Temple. En 2012, l’Université McGill l’invitait à devenir O’Brien Fellow in Residence, et à inaugurer un programme permettant aux practiciens en droits de la personne de contribuer au rayonnement du McGill Centre for Human Rights and Legal Pluralism. Depuis 2014, elle est chercheure associée de l’Institut Simone de Beauvoir de l’Université Concordia.

La professeure Thornhill est responsable de la conceptualisation, du développement, et de l’enseignement du premier cours universitaire accrédité des Black Women’s Studies offert au Canada (Institut Simone de Beauvoir, Concordia 1983 et 1988). Membre fondatrice du Congrès des femmes noires du Canada, elle fut élue président nationale (1989-1991), elle fut également la première femme de couleur nommée au Conseil du statut de la femme du Québec (1987-1991).

Poète et conférencière, Esmeralda M.A. Thornhill est régulièrement sollicitée aux niveaux local, provincial, national et international. Citée dans l’ouvrage Ces 350 femmes qui ont bâti Montréal, présentée dans l’Agenda des femmes du Québec (1991), ainsi que dans 100 Outstanding Black Canadians, en 1992, elle s’est vu conférée le titre de « Femme de l’Année pour l’Action humanitaire et sociale » au Québec.

Formation académique et professionnelle

Esmeralda M.A. Thornhill est diplômée de l’Université de Montréal (M.A. langue et littérature espagnoles), de l’Université McGill (B.A. (Joint Honours (latin et espagnol; diplôme en pédagogie), et de l’Université du Québec à Montréal (LL.B. en droit). Elle détient aussi un diplôme en droit international et comparé de l’Université de San Diego (Paris, France). Esmeralda M.A. Thornhill a reçu deux doctorats honorifiques en droit : City University of New York, Université Concordia.Trilingue (anglais, français, espagnol), elle a mené des recherches sur le concept de ‘race’ et l’éducation anti-raciste en Angleterre et au siège social de l’UNESCO en France.

Revendication et activités anti-apartheid

De 1987 à 1988, Esmeralda M.A. Thornhill passe l’année en mission à Washington. Affectée au Lawyers Committee for Civil Rights Under Law, elle y fait de la recherche, de l’éducation publique et du travail de sensibilisation / revendication juridique contre l”apartheid . Elle met sur pieds la campagne Red Ribbon visant à sauver les vies des « Six Condamnés de Sharpeville ». Ses recherches analysent comment l’Afrique du Sud invoquait et exploitait la peine capitale pour appuyer le régime de l’apartheid. L’aboutissement de ces recherches est préservé au US Congressional Record (“The Sharpeville Six and the Death Penalty in South Africa” Congressional Record. Proceedings and Debates of the 100th Congress of the United States, 2 ed., 134 No. 32, March 16, 1988).

© 2017 Esmeralda M.A. Thornhill. All Rights Reserved.
Esmeralda M.A. Thornhill and individual contributors hold copyright to their respective contributions. Please provide appropriate acknowledgment and attribution when quoting parts of this website's material in print, microfilm, or any other electronic form, and secure prior permission from individual authors for any reproduction beyond fair dealing.